David Martin 1855

Luc

Chapitre 23

PUIS ils se levèrent tous, et le menèrent à Pilate.

1.

Et ils se mirent à l'accuser, disant : Nous avons trouvé cet homme sollicitant la nation à la révolte, et défendant de donner le tribut à César, et se disant être le Christ, le Roi.

2.

Et Pilate l'interrogea, disant : Es-tu le Roi des Juifs? Et [Jésus] répondant, lui dit : tu le dis.

3.

Alors Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la troupe du peuple : Je ne trouve aucun crime en cet homme.

4.

Mais ils insistaient encore davantage, disant : Il émeut le peuple, enseignant par toute la Judée, et ayant commencé depuis la Galilée jusques ici.

5.

Or, quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen.

6.

Et ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui en ces jours-là était aussi à Jérusalem.

7.

Et lorsque Hérode vit Jésus, il en fut fort joyeux : car il y avait longtemps qu'il désirait de le voir, à cause qu'il entendait dire plusieurs choses de lui; et il espérait qu'il lui verrait faire quelque miracle.

8.

Il l'interrogea donc par divers discours; mais [Jésus] ne lui répondit rien.

9.

Et les principaux sacrificateurs et les scribes comparurent, l'accusant avec une grande véhémence.

10.

Mais Hérode avec ses gens l'ayant méprisé, et s'étant moqué de lui, après qu'il l'eut revêtu d'un vêtement blanc, le renvoya à Pilate.

11.

Et en ce même jour Pilate et Hérode devinrent amis entre eux : car auparavant ils étaient ennemis.

12.

Alors Pilate ayant appelé les principaux sacrificateurs, et les gouverneurs, et le peuple, il leur dit :

13.

Vous m'avez présenté cet homme comme soulevant le peuple : et voici, l'en ayant fait répondre devant vous, je n'ai trouvé en cet homme aucun de ces crimes dont vous l'accusez;

14.

ni Hérode non plus : car je vous ai renvoyés à lui, et voici, rien ne lui a été fait [qui marque qu'il soit] digne de mort.

15.

Quand donc je l'aurai fait fouetter, je le relâcherai.

16.

Or il fallait qu'il leur relâchât quelqu'un à la fête.

17.

Et toutes les troupes s'écrièrent ensemble, disant : Ote celui-ci, et relâche-nous Barabbas,

18.

(qui avait été mis en prison pour quelque sédition faite dans la ville, avec meurtre).

19.

Pilate donc leur parla encore, voulant relâcher Jésus.

20.

Mais ils s'écriaient, disant : Crucifie! crucifie-le!

21.

Et il leur dit, pour la troisième fois : Mais quel mal a fait cet homme? Je ne trouve rien en lui qui soit digne de mort; l'ayant donc fait fouetter, je le relâcherai.

22.

Mais ils insistaient à grands cris, demandant qu'il fût crucifié; et leurs cris, et ceux des principaux sacrificateurs, se renforçaient.

23.

Alors Pilate prononça que ce qu'ils demandaient, fût fait.

24.

Et il leur relâcha celui qui pour sédition et pour meurtre avait été mis en prison, et lequel ils demandaient; et il abandonna Jésus à leur volonté.

25.

Et comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon, Cyrénien, qui venait des champs, et le chargèrent de la croix, pour la porter après Jésus.

26.

Or il était suivi d'une grande multitude de peuple et de femmes, qui se frappaient la poitrine, et le pleuraient.

27.

Mais Jésus se tournant vers elles, leur dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez point sur moi; mais pleurez sur vous-mêmes, et sur vos enfants.

28.

Car voici, les jours viendront auxquels on dira : Bienheureuses sont les stériles, et celles qui n'ont point eu d'enfant, et les mamelles qui n'ont point nourri.

29.

Alors ils se mettront à dire aux montagnes, Tombez sur nous; et aux côteaux, Couvrez-nous.

30.

Car s'ils font ces choses au bois vert, que sera-t-il fait au bois sec?

31.

Deux autres aussi, qui étaient des malfaiteurs, furent menés pour les faire mourir avec lui.

32.

Et quand ils furent venus au lieu qui est appelé le Crâne, ils le crucifièrent là, et les malfaiteurs aussi, l'un à la droite, et l'autre à la gauche.

33.

Mais Jésus disait : Père! pardonne-leur : car ils ne savent ce qu'ils font. Ils firent ensuite le partage de ses vêtements, et ils les jetèrent au sort.

34.

Et le peuple se tenait là, regardant; et les gouverneurs aussi se moquaient de lui avec eux, disant : Il a sauvé les autres : qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ, l'élu de Dieu.

35.

Les soldats aussi se moquaient de lui, s'approchant, et lui présentant du vinaigre;

36.

et disant : Si tu es le Roi des Juifs, sauve-toi toi-même.

37.

Or il y avait au-dessus de lui un écriteau en lettres grecques, et romaines, et hébraïques, [en ces mots] : CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS.

38.

Et l'un des malfaiteurs qui étaient crucifiés, l'outrageait, disant : Si tu es le Christ, sauve-toi toi-même, et nous aussi.

39.

Mais l'autre prenant la parole, le censurait fortement, disant : Au moins ne crains-tu point Dieu, puisque tu es dans la même condamnation?

40.

Et pour nous, nous y sommes justement : car nous recevons des choses dignes de nos crimes : mais celui-ci n'a rien fait qui ne se dût faire.

41.

Puis il disait à Jésus : Seigneur! souviens-toi de moi, quand tu viendras en ton règne.

42.

Et Jésus lui dit : En vérité, je te dis, qu'aujourd'hui tu seras avec moi en paradis.

43.

Or il était environ six heures, et il se fit des ténèbres par tout le pays jusqu'à neuf heures;

44.

et le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira par le milieu.

45.

Et Jésus criant à haute voix, dit : Père! je remets mon esprit entre tes mains. Et ayant dit cela, il rendit l'esprit.

46.

Or le Centenier voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, disant : Certes cet homme était juste.

47.

Et toutes les troupes qui s'étaient assemblées à ce spectacle, voyant les choses qui étaient arrivées, s'en retournaient frappant leurs poitrines.

48.

Et tous ceux de sa connaissance, et les femmes qui l'avaient suivi de Galilée, se tenaient loin, regardant ces choses.

49.

Et voici, un personnage, appelé Joseph, conseiller, homme de bien, et juste,

50.

qui n'avait point consenti à leur résolution, ni à leur action, lequel était d'Arimathée, ville des Juifs, et qui aussi attendait le règne de Dieu;

51.

étant venu à Pilate, lui demanda le corps de Jésus.

52.

Et l'ayant descendu [de la croix], il l'enveloppa dans un linceul, et le mit en un sépulcre taillé dans le roc, où personne n'avait encore été mis.

53.

Or c'était le jour de la préparation, et le jour du sabbat allait commencer :

54.

Et les femmes qui étaient venues de Galilée avec Jésus, ayant suivi [Joseph], regardèrent le sépulcre, et comment le corps de Jésus y était mis.

55.

Puis s'en étant retournées, elles préparèrent des drogues aromatiques et des parfums; et le jour du sabbat elles se reposèrent, selon le commandement [de la loi].

56.

Version audio

Votre navigateur ne supporte pas HTML5? Lecture à partir de votre propre lecteur

Prédications texte

Un chrétien peut-il manger halal ? 18/01/2018

25. Mais à l'égard de ceux d'entre les gentils qui ont cru, nous en avons écrit, ayant ordonné qu'ils n'observent rien... lire la suite

Qui étaient les Nicolaïtes 16/01/2018

14. Mais j'ai quelque peu de chose contre toi : c'est que tu en as là qui retiennent la doctrine de Balaam, lequel ens... lire la suite

Marche pour Jésus 18/12/2017

En parcourant quelques vieux dossiers ce matin j'ai trouvé un vieux pdf que j'avais envoyé à un pasteur à Bordeaux il ... lire la suite

Le père Noël est un imposteur! 05/12/2017

9. Et n'appelez personne sur la terre votre père : car un seul est votre Père, lequel est dans les cieux. Matthieu 23... lire la suite

Le parler en langues 01/12/2017

3. Car le temps viendra auquel ils ne souffriront point la saine doctrine, mais aimant qu'on leur chatouille les oreil... lire la suite

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q... lire la suite