/Audio_1855/043_018 43. Jean Chap 18 - David Martin 1855 - Dieu-en-ligne.com

David Martin 1855

Jean

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Votre navigateur ne supporte pas HTML5? Lecture à partir de votre propre lecteur

Prédications texte

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q...

Halloween approche 21/10/2016

Les chrétiens doivent réfléchir à Halloween et décider comment ils vont réagir à cette fête en tant qu’individus et en...

L'islam modéré est un mythe... 19/06/2016

Traduction de vidéo YouTube: Muslims are NOT Moderate. Western Muslims Admit the Truth. (Les musulmans ...

Que ta foi ne défaille point! 07/02/2016

17. La foi donc est de l'ouïe; et l'ouïe par la parole de Dieu. Romains 10:17 5. Confie-toi de tout ton cœur en l...

Où sont les évangélistes? 15/01/2016

Publié par EBTM dans "Le mot du pasteur." L’annonce de la Bonne Nouvelle concerne tous ceux qui rachetés par le S...

Dieu en premier 06/12/2015

3. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face. Exode 20:3. Les gens peuvent parfois oublier leurs priorités d...

Chapitre 18

APRÈS que Jésus eut dit ces choses, il s'en alla avec ses disciples au delà du torrent de Cédron, où il y avait un Jardin, dans lequel il entra avec ses disciples.

1.

Or Judas, qui le trahissait, connaissait aussi ce lieu-là : car Jésus s'y était souvent assemblé avec ses disciples.

2.

Judas donc, ayant pris une compagnie de soldats, et des huissiers, de la part des principaux sacrificateurs et des pharisiens, s'en vint là, avec des lanternes et des flambeaux, et des armes.

3.

Et Jésus sachant toutes les choses qui lui devaient arriver, s'avança, et leur dit : Qui cherchez-vous?

4.

Ils lui répondirent : Jésus le Nazarien. Jésus leur dit : C'est moi. Et Judas, qui le trahissait, était aussi avec eux.

5.

Or, après que [Jésus] leur eut dit : C'est moi, ils reculèrent, et tombèrent par terre.

6.

Il leur demanda une seconde fois : Qui cherchez-vous? Et ils répondirent : Jésus le Nazarien.

7.

Jésus répondit : Je vous ai dit que c'est moi; si donc vous me cherchez, laissez aller ceux-ci.

8.

C'était afin que la parole qu'il avait dite, fût accomplie : Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés.

9.

Or Simon Pierre ayant une épée, la tira, et en frappa un serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l'oreille droite; et ce serviteur avait nom Malchus.

10.

Mais Jésus dit à Pierre : Remets ton épée au fourreau : ne boirai-je pas la coupe que le Père m'a donnée?

11.

Alors la compagnie, le capitaine, et les huissiers des Juifs, se saisirent de Jésus, et le lièrent.

12.

Et ils l'emmenèrent premièrement à Anne : car il était beau-père de Caïphe, qui était le souverain sacrificateur de cette année-là.

13.

Or Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs, qu'il était utile qu'un homme mourût pour le peuple.

14.

Or Simon Pierre, avec un autre disciple suivait Jésus; et ce disciple était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans la cour du souverain sacrificateur.

15.

Mais Pierre était dehors à la porte, et l'autre disciple, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit dehors, et parla à la portière, laquelle fit entrer Pierre.

16.

Et la servante, qui était la portière, dit à Pierre : N'es-tu point aussi des disciples de cet homme? Il dit : Je n'en suis point.

17.

Or les serviteurs et les huissiers ayant fait du feu, étaient là, parce qu'il faisait froid, et ils se chauffaient; Pierre aussi était avec eux, et se chauffait.

18.

Et le souverain sacrificateur interrogea Jésus touchant ses disciples, et touchant sa doctrine.

19.

Jésus lui répondit : J'ai ouvertement parlé au monde; j'ai toujours enseigné dans la Synagogue, et dans le temple, où les Juifs s'assemblent toujours, et je n'ai rien dit en secret.

20.

Pourquoi m'interroges-tu? Interroge ceux qui ont ouï ce que je leur ai dit; voilà, ils savent ce que j'ai dit.

21.

Quand il eut dit ces choses, un des huissiers qui se tenait là, donna un coup de sa verge à Jésus, en lui disant : Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur?

22.

Jésus lui répondit : Si j'ai mal parlé, rends témoignage du mal; et si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?

23.

Or Anne l'avait envoyé lié à Caïphe, souverain sacrificateur.

24.

Et Simon Pierre était là, et se chauffait; et ils lui dirent : N'es-tu pas aussi de ses disciples? Il le nia, et dit : Je n'en suis point.

25.

Et un des serviteurs du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille, dit : Ne t'ai-je pas vu au jardin avec lui?

26.

Mais Pierre le nia encore, et incontinent le coq chanta.

27.

Puis ils menèrent Jésus de chez Caïphe au Prétoire (or c'était le matin); mais ils n'entrèrent point au prétoire, de peur qu'ils ne fussent souillés, et afin de pouvoir manger l'agneau de pâque.

28.

C'est pourquoi Pilate sortit vers eux, et leur dit : Quelle accusation portez-vous contre cet homme?

29.

Ils répondirent, et lui dirent : si ce n'était pas un criminel, nous ne te l'eussions pas livré.

30.

Alors Pilate leur dit : Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi. Mais les Juifs lui dirent : Il ne nous est pas permis de faire mourir personne.

31.

[Et cela arriva ainsi], afin que la parole que Jésus avait dite, fût accomplie, indiquant de quelle mort il devait mourir.

32.

Pilate donc entra encore au prétoire, et ayant appelé Jésus, il lui dit : Es-tu le Roi des Juifs?

33.

Jésus lui répondit : Dis-tu ceci de toi-même, ou sont-ce les autres qui te l'ont dit de moi?

34.

Pilate répondit : Suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi; qu'as-tu fait?

35.

Jésus répondit : Mon Règne n'est pas de ce monde. Si mon Règne était de ce monde, mes gens combattraient afin que je ne fusse point livré aux Juifs; mais maintenant mon Règne n'est point d'ici-bas.

36.

Alors Pilate lui dit : Es-tu donc Roi? Jésus répondit : Tu le dis, que je suis Roi; je suis né pour cela, et c'est pour cela que je suis venu au monde, afin que je rende témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, entend ma voix.

37.

Pilate lui dit : Qu'est-ce que la vérité? Et quand il eut dit cela, il sortit encore vers les Juifs, et il leur dit : Je ne trouve aucun crime en lui.

38.

Or vous avez une coutume, qui est que je vous relâche un [prisonnier] à la fête de Pâque; voulez-vous donc que je vous relâche le Roi des Juifs?

39.

Et tous s'écrièrent encore, disant : Non pas celui-ci, mais Barrabas. Or Barrabas était un brigand.

40.