/Audio_1855/043_005 43. Jean Chap 5 - David Martin 1855 - Dieu-en-ligne.com

David Martin 1855

Jean

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Votre navigateur ne supporte pas HTML5? Lecture à partir de votre propre lecteur

Prédications texte

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q...

Halloween approche 21/10/2016

Les chrétiens doivent réfléchir à Halloween et décider comment ils vont réagir à cette fête en tant qu’individus et en...

L'islam modéré est un mythe... 19/06/2016

Traduction de vidéo YouTube: Muslims are NOT Moderate. Western Muslims Admit the Truth. (Les musulmans ...

Que ta foi ne défaille point! 07/02/2016

17. La foi donc est de l'ouïe; et l'ouïe par la parole de Dieu. Romains 10:17 5. Confie-toi de tout ton cœur en l...

Où sont les évangélistes? 15/01/2016

Publié par EBTM dans "Le mot du pasteur." L’annonce de la Bonne Nouvelle concerne tous ceux qui rachetés par le S...

Dieu en premier 06/12/2015

3. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face. Exode 20:3. Les gens peuvent parfois oublier leurs priorités d...

Chapitre 5

APRÈS ces choses il y avait une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.

1.

Or il y a à Jérusalem, au marché aux brebis, un lavoir, appelé, en hébreu, Béthesda, ayant cinq portiques;

2.

dans lesquels étaient couchés un grand nombre de malades, d'aveugles, de boiteux, et de gens qui avaient les membres secs, attendant le mouvement de l'eau.

3.

Car un Ange descendait en certains temps au lavoir, et troublait l'eau; et alors le premier qui descendait au lavoir après que l'eau en avait été troublée, était guéri, de quelque maladie qu'il fût détenu.

4.

Or il y avait là un homme malade depuis trente-huit ans.

5.

Et Jésus le voyant couché par terre, et connaissant qu'il avait déjà été là longtemps, lui dit : Veux-tu être guéri?

6.

Le malade lui répondit : Seigneur! je n'ai personne qui me jette au lavoir quand l'eau est troublée; et pendant que j'y viens, un autre y descend avant moi.

7.

Jésus lui dit : Lève-toi, charge ton petit lit, et marche.

8.

Et sur-le-champ l'homme fut guéri, et chargea son petit lit, et il marchait. Or c'était un jour de Sabbat.

9.

Les Juifs donc dirent à celui qui avait été guéri : C'est un jour de sabbat; il ne t'est pas permis de charger ton petit lit.

10.

Il leur répondit : Celui qui m'a guéri, m'a dit : Charge ton petit lit, et marche.

11.

Alors ils lui demandèrent : Qui est celui qui t'a dit : Charge ton petit lit, et marche?

12.

Mais celui qui avait été guéri, ne savait pas qui c'était : car Jésus s'était éclipsé du milieu de la foule qui était en ce lieu-là.

13.

Depuis, Jésus le trouva au temple, et lui dit : Voici, tu as été guéri; ne pèche plus désormais, de peur que pis ne t'arrive.

14.

Cet homme s'en alla, et rapporta aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.

15.

C'est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, et cherchaient à le faire mourir, parce qu'il avait fait ces choses le jour du Sabbat.

16.

Mais Jésus leur répondit : Mon Père travaille jusqu'à maintenant, et je travaille aussi.

17.

Et à cause de cela les Juifs tâchaient encore plus de le faire mourir; parce que non seulement il avait violé le sabbat, mais aussi parce qu'il disait que Dieu était son propre Père, se faisant égal à Dieu.

18.

Mais Jésus répondit, et leur dit : En vérité, en vérité je vous dis, que le Fils ne peut rien faire de soi-même, sinon qu'il le voie faire au Père : car quelque chose que le Père fasse, le Fils aussi le fait de même.

19.

Car le Père aime le Fils, et lui montre toutes les choses qu'il fait; et il lui montrera de plus grandes œuvres que celle-ci, afin que vous en soyez dans l'admiration.

20.

Car comme le Père ressuscite les morts et les vivifie, de même aussi le Fils vivifie ceux qu'il veut.

21.

Car le Père ne juge personne; mais il a donné tout jugement au Fils :

22.

afin que tous honorent le Fils, comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore point le Fils, n'honore point le Père qui l'a envoyé.

23.

En vérité, en vérité, je vous dis, que celui qui entend ma parole, et croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle, et il ne sera point exposé à la condamnation; mais il est passé de la mort à la vie.

24.

En vérité, en vérité, je vous dis, que l'heure vient, et elle est même déjà venue, que les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue, vivront.

25.

Car comme le Père a la vie en soi même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en soi-même.

26.

Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est le Fils de l'homme.

27.

Ne soyez point étonnés de cela : car l'heure viendra en laquelle tous ceux qui sont dans les sépulcres, entendront sa voix :

28.

et ils sortiront; [savoir], ceux qui auront bien fait, en résurrection de vie; et ceux qui auront mal fait, en résurrection de condamnation.

29.

Je ne puis rien faire de moi-même : je juge conformément à ce que j'entends, et mon jugement est juste : car je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père qui m'a envoyé.

30.

Si je rends témoignage de moi-même, mon témoignage n'est pas digne de foi.

31.

C'est un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu'il rend de moi est digne de foi.

32.

Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.

33.

Or je ne cherche point le témoignage des hommes; mais je dis ces choses afin que vous soyez sauvés.

34.

Il était une lampe ardente et brillante; et vous avez voulu vous réjouir pour un peu de temps en sa lumière.

35.

Mais moi, j'ai un témoignage plus grand que celui de Jean : car les œuvres que mon Père m'a données pour les accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que mon Père m'a envoyé.

36.

Et le Père qui m'a envoyé, a lui-même rendu témoignage de moi; jamais vous n'ouîtes sa voix, ni ne vîtes sa face.

37.

Et vous n'avez point sa parole demeurante en vous, puisque vous ne croyez point à celui qu'il a envoyé.

38.

Enquérez-vous diligemment des Ecritures : car vous estimez avoir par elles la vie éternelle; et ce sont elles qui portent témoignage de moi.

39.

Mais vous ne voulez point venir à moi pour avoir la vie.

40.

Je ne tire point ma gloire des hommes.

41.

Mais je connais bien que vous n'avez point l'amour de Dieu en vous.

42.

Je suis venu au Nom de mon Père, et vous ne me recevez point; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.

43.

Comment pouvez-vous croire, puisque vous cherchez la gloire l'un de l'autre, et que vous ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?

44.

Ne croyez point que je vous doive accuser devant mon Père; Moïse sur qui vous vous fondez, est celui qui vous accusera.

45.

Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi; vu qu'il a écrit de moi.

46.

Mais si vous ne croyez point à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?

47.