/Audio_1855/043_006 43. Jean Chap 6 - David Martin 1855 - Dieu-en-ligne.com

David Martin 1855

Jean

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Votre navigateur ne supporte pas HTML5? Lecture à partir de votre propre lecteur

Prédications texte

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q...

Halloween approche 21/10/2016

Les chrétiens doivent réfléchir à Halloween et décider comment ils vont réagir à cette fête en tant qu’individus et en...

L'islam modéré est un mythe... 19/06/2016

Traduction de vidéo YouTube: Muslims are NOT Moderate. Western Muslims Admit the Truth. (Les musulmans ...

Que ta foi ne défaille point! 07/02/2016

17. La foi donc est de l'ouïe; et l'ouïe par la parole de Dieu. Romains 10:17 5. Confie-toi de tout ton cœur en l...

Où sont les évangélistes? 15/01/2016

Publié par EBTM dans "Le mot du pasteur." L’annonce de la Bonne Nouvelle concerne tous ceux qui rachetés par le S...

Dieu en premier 06/12/2015

3. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face. Exode 20:3. Les gens peuvent parfois oublier leurs priorités d...

Chapitre 6

APRÈS ces choses Jésus s'en alla au delà de la mer de Galilée, qui est la mer de Tibériade.

1.

Et de grandes troupes le suivaient, à cause qu'ils voyaient les miracles qu'il faisait en ceux qui étaient malades.

2.

Mais Jésus monta sur une montagne, et il s'assit là avec ses disciples.

3.

Or le jour de Pâque, qui était la Fête des Juifs, était proche.

4.

Et Jésus ayant levé ses yeux, et voyant que de grandes troupes venaient à lui, dit à Philippe : D'où achèterons-nous des pains, afin que ceux-ci aient à manger?

5.

Or il disait cela pour l'éprouver : car il savait bien ce qu'il devait faire.

6.

Philippe lui répondit : Quand nous aurions pour deux cents deniers de pain, cela ne leur suffirait point, quoique chacun d'eux n'en prît que tant soit peu.

7.

Et l'un de ses disciples, [savoir], André, frère de Simon Pierre, lui dit :

8.

Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens?

9.

Alors Jésus dit : Faites asseoir les gens (or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu-là). Les gens donc s'assirent, au nombre d'environ cinq mille.

10.

Et Jésus prit les pains; et après avoir rendu grâces, il les distribua aux disciples, et les disciples à ceux qui étaient assis, et de même des poissons, autant qu'ils en voulaient.

11.

Et après qu'ils furent rassasiés, il dit à ses Disciples : Amassez les pièces qui sont de reste, afin que rien ne soit perdu.

12.

Ils les amassèrent donc, et ils remplirent douze corbeilles des pièces des cinq pains d'orge, qui étaient demeurées de reste à ceux qui en avaient mangé.

13.

Or ces gens ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui-ci est véritablement le Prophète qui devait venir au monde.

14.

Mais Jésus ayant connu qu'ils devaient venir l'enlever, afin de le faire Roi, se retira encore tout seul en la montagne.

15.

Et quand le soir fut venu, ses Disciples descendirent à la mer.

16.

Et étant montés dans la nacelle, ils passaient au delà de la mer, vers Capernaüm; et il était déjà nuit, que Jésus n'était pas encore venu à eux.

17.

Et la mer s'éleva par un grand vent qui soufflait.

18.

Mais après qu'ils eurent ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer, et s'approchant de la nacelle; et ils eurent peur.

19.

Mais il leur dit : C'est moi; ne craignez point.

20.

Ils le reçurent donc avec plaisir dans la nacelle, et aussitôt la nacelle prit terre au lieu où ils allaient.

21.

Le lendemain les troupes qui étaient demeurées de l'autre côté de la mer, voyant qu'il n'y avait point là d'autre nacelle que celle-là seule dans laquelle ses disciples étaient entrés, et que Jésus n'était point entré avec ses disciples dans la nacelle, mais que ses disciples s'en étaient allés seuls;

22.

Et d'autres nacelles étant venues de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain, après que le Seigneur eut rendu grâces;

23.

ces troupes donc, qui voyaient que Jésus n'était point là, ni ses disciples, montèrent aussi dans ces nacelles, et vinrent à Capernaüm, cherchant Jésus.

24.

Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent : Maître! quand es-tu arrivé ici?

25.

Jésus leur répondit, et leur dit : En vérité, en vérité je vous dis : Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés.

26.

Travaillez, non point après la viande qui périt, mais après celle qui est permanente jusque dans la vie éternelle, laquelle le Fils de l'homme vous donnera : car le Père, [savoir], Dieu, l'a approuvé de son cachet.

27.

Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les œuvres de Dieu?

28.

Jésus répondit, et leur dit : C'est ici l'œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.

29.

Alors ils lui dirent : Quel miracle fais-tu donc, afin que nous le voyions, et que nous te croyions? Quelle œuvre fais-tu?

30.

Nos pères ont mangé la manne au désert; selon ce qui est écrit : Il leur a donné à manger le pain du ciel.

31.

Mais Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel :

32.

car le pain de Dieu, c'est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde.

33.

Ils lui dirent donc : Seigneur! donne-nous toujours ce pain-là.

34.

Et Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi, n'aura point de faim; et celui qui croit en moi, n'aura jamais soif.

35.

Mais je vous ai dit que vous m'avez vu, et cependant vous ne croyez point.

36.

Tout ce que mon Père me donne, viendra à moi; et je ne mettrai point dehors celui qui viendra à moi.

37.

Car je suis descendu du ciel, non point pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

38.

Et c'est ici la volonté du Père qui m'a envoyé : que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.

39.

Et c'est ici la volonté de celui qui m'a envoyé : que quiconque contemple le Fils, et croit en lui, ait la vie éternelle; c'est pourquoi je le ressusciterai au dernier jour.

40.

Or les Juifs murmuraient contre lui, de ce qu'il avait dit : Je suis le pain descendu du ciel.

41.

Car ils disaient : N'est-ce pas ici Jésus, le fils de Joseph, duquel nous connaissons le père et la mère? comment donc dit celui-ci : Je suis descendu du ciel?

42.

Jésus donc répondit, et leur dit : Ne murmurez point entre vous.

43.

Nul ne peut venir à moi, si le Père, qui m'a envoyé, ne le tire; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

44.

Il est écrit dans les Prophètes : et ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque donc a écouté le Père, et a été instruit [de ses intentions], vient à moi.

45.

Non point qu'aucun ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu; celui-là a vu le Père.

46.

En vérité, en vérité, je vous dis : Qui croit en moi a la vie éternelle.

47.

Je suis le pain de vie.

48.

Vos pères ont mangé la manne au désert, et ils sont morts.

49.

C'est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que si quelqu'un en mange, il ne meure point.

50.

Je suis le pain vivifiant qui suis descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, laquelle je donnerai pour la vie du monde.

51.

Les Juifs donc disputaient entre eux, et disaient : Comment celui-ci nous peut-il donner sa chair à manger?

52.

Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis, que si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous-mêmes.

53.

Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

54.

Car ma chair est une véritable nourriture, et mon sang est un véritable breuvage.

55.

Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui.

56.

Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je suis vivant par le Père; ainsi celui qui me mangera, vivra aussi par moi.

57.

C'est ici le pain qui est descendu du ciel, non point comme vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts; celui qui mangera ce pain, vivra éternellement.

58.

Il dit ces choses dans la Synagogue, enseignant à Capernaüm.

59.

Et plusieurs de ses disciples l'ayant entendu, dirent : Cette parole est dure; qui la peut ouïr?

60.

Mais Jésus sachant en lui-même que ses disciples murmuraient de cela, leur dit : Ceci vous scandalise-t-il?

61.

[Que sera-ce] donc si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était premièrement?

62.

C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne profite de rien : les paroles que je vous dis, sont esprit et vie.

63.

Mais il y en a plusieurs entre vous qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui seraient ceux qui ne croiraient point, et qui serait celui qui le trahirait.

64.

Il leur dit donc : C'est pour cela que je vous ai dit, que nul ne peut venir à moi, s'il ne lui est donné de mon Père.

65.

Dès cette heure-là plusieurs de ses disciples l'abandonnèrent, et ils ne marchaient plus avec lui.

66.

Et Jésus dit aux douze : Et vous, ne vous en voulez-vous point aussi aller?

67.

Mais Simon Pierre lui répondit : Seigneur! auprès de qui nous en irons-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle :

68.

Et nous avons cru, et nous avons connu que tu es le CHRIST, le Fils du Dieu vivant.

69.

Jésus leur répondit : Ne vous ai-je pas choisis, vous douze? et toutefois l'un de vous est un démon.

70.

Or il disait cela de Judas Iscariot, [fils] de Simon : car c'était celui à qui il devait arriver de le trahir, quoiqu'il fût l'un des douze.

71.