David Martin 1855

Hébreux

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Chapitre 12

NOUS donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si aisément, poursuivons constamment la course qui nous est proposée;

1.

portant les yeux sur Jésus, le Chef et le consommateur de la foi, lequel, au lieu de la joie dont il jouissait, a souffert la croix, ayant méprisé la honte, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

2.

C'est pourquoi, considérez soigneusement celui qui a souffert une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même, afin que vous ne succombiez point en perdant courage.

3.

Vous n'avez pas encore résisté jusqu'à répandre votre sang en combattant contre le péché;

4.

et cependant vous avez oublié l'exhortation qui s'adresse à vous comme à ses enfants, disant : Mon enfant, ne méprise point le châtiment du Seigneur, et ne perds point courage quand tu es repris de lui :

5.

car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il fouette tout enfant qu'il avoue.

6.

Si vous endurez le châtiment, Dieu se présente à vous comme à ses enfants : car qui est l'enfant que le père ne châtie point?

7.

Mais si vous êtes sans châtiment, auquel tous participent, vous êtes donc des enfants supposés, et non pas légitimes.

8.

Et puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que malgré cela nous les avons respectés, ne serons-nous pas beaucoup plus soumis au Père des esprits? et nous vivrons.

9.

Car par rapport à ceux-là, ils nous châtiaient pour un peu de temps, suivant leur volonté; mais celui-ci nous châtie pour notre profit, afin que nous soyons participants de sa sainteté.

10.

Or tout châtiment ne semble pas sur l'heure être un sujet de joie, mais de tristesse; mais ensuite il produit un fruit paisible de justice à ceux qui sont exercés par ce moyen.

11.

Relevez donc vos mains qui sont faibles, et fortifiez vos genoux qui sont déjoints;

12.

et faites les sentiers droits à vos pieds, afin que celui qui chancelle ne se dévoie point, mais plutôt qu'il soit remis en son entier.

13.

Recherchez la paix avec tous; et la sanctification, sans laquelle nul ne verra le Seigneur;

14.

prenant garde qu'aucun ne se prive de la grâce de Dieu; que quelque racine d'amertume bourgeonnant en haut ne vous trouble, et que plusieurs ne soient souillés par elle.

15.

Que nul de vous ne soit fornicateur, ou profane comme Esaü, qui pour une viande vendit son droit d'aînesse.

16.

Car vous savez que, même désirant ensuite d'hériter la bénédiction, il fut rejeté : car il ne trouva point de lieu à la repentance, quoiqu'il l'eût demandée avec larmes.

17.

Car vous n'êtes point venus à une montagne qui se peut toucher à la main, ni au feu brûlant, ni au tourbillon, ni à l'obscurité, ni à la tempête,

18.

ni au retentissement de la trompette, ni à la voix des paroles, au sujet de laquelle ceux qui l'entendaient, prièrent que la parole ne leur fût plus adressée :

19.

car ils ne pouvaient soutenir ce qui était ordonné : Que si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée, ou percée d'un dard.

20.

Et Moïse, tant était terrible ce qui paraissait, dit : Je suis épouvanté et tout tremblant.

21.

Mais vous êtes venus à la montagne de Sion, et à la cité du Dieu vivant, à la Jérusalem céleste, et aux milliers d'anges,

22.

et à l'assemblée et à l'Eglise des premiers nés qui sont écrits dans les cieux, et à Dieu qui est le juge de tous, et aux esprits des justes sanctifiés;

23.

et à Jésus, le Médiateur de la nouvelle alliance, et au sang de l'aspersion, qui prononce de meilleures choses que celui d'Abel.

24.

Prenez garde de ne mépriser point celui qui vous parle : car si ceux qui méprisaient celui qui leur parlait sur la terre, ne sont point échappés, nous serons punis beaucoup plus, si nous nous détournons de celui qui parle des cieux;

25.

duquel la voix ébranla alors la terre; mais à l'égard du temps présent, il a fait cette promesse, disant : J'ébranlerai encore une fois, non-seulement la terre, mais aussi le ciel.

26.

Or ces mots, Encore une fois, signifie l'abolition des choses muables, comme ayant été faites de main, afin que celles qui sont immuables demeurent.

27.

C'est pourquoi, saisissant le royaume qui ne peut point être ébranlé, retenons la grâce par laquelle nous servions Dieu, en sorte que nous lui soyons agréables avec révèrence et avec crainte :

28.

car aussi notre Dieu est un feu consumant.

29.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Version audio

Votre navigateur ne supporte pas HTML5? Lecture à partir de votre propre lecteur

Prédications texte

Billy Graham apostat 19/06/2018

Billy Graham n’est pas celui que vous connaissez. Si l’on examine les faits, ailleurs que dans ses campagnes publiq... lire la suite

Les échecs sont nos tremplins vers le succès 21/01/2018

Dans mon travail d'évangéliste, j'ai rencontré beaucoup trop de gens qui ont une vision négative d'eux-mêmes, ils sont... lire la suite

Votre nourriture a-t-elle été sacrifiée aux idoles? 21/01/2018

8. Ce que j'ouïs bien, mais je ne l'entendis point, et je dis : Mon Seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? ... lire la suite

Un chrétien peut-il manger halal 18/01/2018

25. Mais à l'égard de ceux d'entre les gentils qui ont cru, nous en avons écrit, ayant ordonné qu'ils n'observent rien... lire la suite

Qui étaient les Nicolaïtes 16/01/2018

14. Mais j'ai quelque peu de chose contre toi : c'est que tu en as là qui retiennent la doctrine de Balaam, lequel ens... lire la suite

Marche pour Jésus 18/12/2017

En parcourant quelques vieux dossiers ce matin j'ai trouvé un vieux pdf que j'avais envoyé à un pasteur à Bordeaux il ... lire la suite