Louis Segond 1910

Job

Chapitre 3

Après cela, Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance.

1.

Il prit la parole et dit:

2.

Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit: Un enfant mâle est conçu!

3.

Ce jour! qu'il se change en ténèbres, Que Dieu n'en ait point souci dans le ciel, Et que la lumière ne rayonne plus sur lui!

4.

Que l'obscurité et l'ombre de la mort s'en emparent, Que des nuées établissent leur demeure au-dessus de lui, Et que de noirs phénomènes l'épouvantent!

5.

Cette nuit! que les ténèbres en fassent leur proie, Qu'elle disparaisse de l'année, Qu'elle ne soit plus comptée parmi les mois!

6.

Que cette nuit devienne stérile, Que l'allégresse en soit bannie!

7.

Qu'elle soit maudite par ceux qui maudissent les jours, Par ceux qui savent exciter le léviathan!

8.

Que les étoiles de son crépuscule s'obscurcissent, Qu'elle attende en vain la lumière, Et qu'elle ne voie point les paupières de l'aurore!

9.

Car elle n'a pas fermé le sein qui me conçut, Ni dérobé la souffrance à mes regards.

10.

Pourquoi ne suis-je pas mort dans le ventre de ma mère? Pourquoi n'ai-je pas expiré au sortir de ses entrailles?

11.

Pourquoi ai-je trouvé des genoux pour me recevoir, Et des mamelles pour m'allaiter?

12.

Je serais couché maintenant, je serais tranquille, Je dormirais, je reposerais,

13.

Avec les rois et les grands de la terre, Qui se bâtirent des mausolées,

14.

Avec les princes qui avaient de l'or, Et qui remplirent d'argent leurs demeures.

15.

Ou je n'existerais pas, je serais comme un avorton caché, Comme des enfants qui n'ont pas vu la lumière.

16.

Là ne s'agitent plus les méchants, Et là se reposent ceux qui sont fatigués et sans force;

17.

Les captifs sont tous en paix, Ils n'entendent pas la voix de l'oppresseur;

18.

Le petit et le grand sont là, Et l'esclave n'est plus soumis à son maître.

19.

Pourquoi donne-t-il la lumière à celui qui souffre, Et la vie à ceux qui ont l'amertume dans l'âme,

20.

Qui espèrent en vain la mort, Et qui la convoitent plus qu'un trésor,

21.

Qui seraient transportés de joie Et saisis d'allégresse, s'ils trouvaient le tombeau?

22.

A l'homme qui ne sait où aller, Et que Dieu cerne de toutes parts?

23.

Mes soupirs sont ma nourriture, Et mes cris se répandent comme l'eau.

24.

Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive; Ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint.

25.

Je n'ai ni tranquillité, ni paix, ni repos, Et le trouble s'est emparé de moi.

26.

Version audio

Si votre navigateur ne supporte pas le HTML5, cliquez ici :

La Louis Segond 1910 est rendue disponible seulement à des fins de comparaison. Nous vous conseillons de vous référer à la Bible David Martin qui elle est basée sur le Texte Reçu.

Voir : Louis Segond tableau de comparaison.

Prédications texte

Entre tentation et péché 20/07/2018

Le mot "péché" est une traduction du mot grec "hamartia" ce qui signifie rater la marque. Le péché, c'est enfrein... lire la suite

Marie reine des Cieux 26/06/2018

L'expression "la reine des Cieux" apparaît deux fois dans la Bible, les deux fois dans le livre de Jérémie. Le premier... lire la suite

Billy Graham apostat 19/06/2018

Billy Graham n’est pas celui que vous connaissez. Si l’on examine les faits, ailleurs que dans ses campagnes publiq... lire la suite

Les échecs sont nos tremplins vers le succès 21/01/2018

Dans mon travail d'évangéliste, j'ai rencontré beaucoup trop de gens qui ont une vision négative d'eux-mêmes, ils sont... lire la suite

Votre nourriture a-t-elle été sacrifiée aux idoles? 21/01/2018

8. Ce que j'ouïs bien, mais je ne l'entendis point, et je dis : Mon Seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? ... lire la suite

Un chrétien peut-il manger halal 18/01/2018

25. Mais à l'égard de ceux d'entre les gentils qui ont cru, nous en avons écrit, ayant ordonné qu'ils n'observent rien... lire la suite