Plan du Salut

Desmond O'Shea

Évangéliste de rue

images/chalkboard3.jpg

Étape 3 sur 5

Pour passer à la troisième marche

  • Reconnaissez que vous êtes la cause du fossé qui vous sépare de Dieu.
  • Reconnaissez que vous ne pouvez rien faire pour payer la dette de vos péchés.
  • Réalisez que la conséquence de vos actes c'est l'étang de feu.
Le-Salut-Bapteme-04

Le plan parfait de Dieu pour votre vie ne fait que débuter.

La Bible dit : Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle (Jean 3 :16) Oui. En envoyant Jésus-Christ, Son Fils unique, prendre votre place à la croix, Dieu vous a fait preuve du grand amour qu'il a pour vous. Vous vous étiez détourné de Lui en creusant le fossé qui vous sépare de Lui aujourd'hui. Vous méritiez de vivre éternellement loin de Lui, dans un étang de feu. Pourtant, par amour pour vous, Il a envoyé Son Fils unique prendre votre place à la croix pour vous donner la vie.

Pourquoi Dieu a-t-il voulu vous racheter? En ce qui a trait à la droiture et la justice, il n'existe aucune raison pour laquelle la rédemption devrait être accordée à l'homme perdu. Dieu n'est pas tenu d'accorder quoi que ce soit à l'homme. Le péché de l'homme lui a fait perdre son droit de recours envers Dieu. La seule raison qui aurait pu pousser Dieu à agir de la sorte est son grand amour. C'est parce qu'Il est amour qu'Il a prévu un moyen à l'homme d'être pardonné. Il a payé la punition de la mort et a rétabli l'intimité avec Lui.

La Bible dit :Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi ; et cela ne vient point de vous, c'est le don de Dieu. Non point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. (Ephesiens 2 :8-9) Ce n'est donc pas de nos propres efforts que nous avons accès à la vie éternelle. Seule la grâce de Dieu est nécessaire à nous sauver de notre pauvre condition qui mène à la mort.

La Bible dit aussi :

  • Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. (Luc 19 :10)
  • Dis-leur : Je suis vivant, dit le Seigneur, l'Eternel, que je ne prends point plaisir en la mort du méchant! mais plutôt que le méchant se détourne de sa voie, et qu'il vive. (Ezékiel 33 :11)
  • Je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour ses brebis. (Jean 10 :11)
  • Car aussi Christ a souffert une fois pour les péchés, lui juste, pour les injustes, (1 Pierre 3 :18)

La mort de Jésus est comparable à cette histoire du roi et de son trésor:

Un roi était soucieux de ce que quelqu'un volait à même son trésor. Il a alors prononcé un décret devant toute la nation, stipulant que quiconque serait pris à voler devrait recevoir cinquante coups de fouet. Ils découvrirent finalement le coupable: son propre enfant! Bien entendu le roi aimait beaucoup son enfant et il fut désemparé de son geste. Toutefois, il n'en était pas moins juste et il savait très bien que le mal devait être puni. Toute la nation accourut pour voir ce que le roi ferait. Il ordonna alors d'attacher son enfant au poteau, à la vue de tout le monde. Mais, juste avant que le premier coup soit donné, il se plaça devant son enfant et reçut les coups de fouet sur son dos. Il a ainsi prouvé son amour envers son enfant et avait de même satisfait à la justice qui exigeait que le coupable soit puni. C'est de la même façon que Dieu a prouvé son amour pour nous et a satisfait à sa justice contre le péché: en envoyant son Fils Jésus-Christ dans le monde afin de payer pour nos péchés et pour démontrer son amour envers nous.