Genève 1669

Luc

Chapitre 8

Or il advint puis apres, qu’il alloit de ville en ville, et de bourgade en bourgade, prefchant et annonçant le royaume de Dieu: et les douze eftoyent avec lui;

1.

Et auffi quelques femmes qui avoyent efté gueries par lui de malins efprits, et de maladies: affavoir Marie qu’on appelloit Magdeleine, de laquelle eftoyent fortis fept diables:

2.

Et Jeanne femme de Chuzas, lequel avoit le maniement des affaires d’Herode: et Sufanne, et plufieurs autres: lefquelles lui fubvenoyent de leurs biens.

3.

Et comme une grande troupe s’affembloit, et que plufieurs alloyent à lui de toutes les villes, il dit par fimilitude;

4.

Un femeur fortit pour femer fa femence: et en femant, une partie de la femence cheut auprés du chemin, et fut foulée aux pieds, et les oifeaux du ciel la mangerent toute.

5.

Et l’autre partie cheut fur des pierres: et quand elle fut levée, elle fe fecha, à caufe qu’elle n’avoit point d’humeur.

6.

Et l’autre partie cheut entre les efpines: et les efpines fe leverent enfemble, et l’étoufferent.

7.

Et l’autre partie cheut en une bonne terre: et quand elle fut levée, elle rendit du fruit cent fois autant. En difant ces chofes, il crioit, Qui a des oreilles pour ouïr, qu’il oye.

8.

Et fes difciples l’interrogerent, demandans quelle eftoit cette fimilitude-là.

9.

Et il refpondit, Il vous eft donné de connoiftre les fecrets du royaume de Dieu: mais aux autres il n’en eft parlé que par fimilitude: afin qu’en voyant ils ne voyent point, et qu’en oyant ils n’entendent point.

10.

Or voici la fimilitude: La femence, c’eft la parole de Dieu.

11.

Et ceux qui font aupres du chemin, ce font ceux qui oyent la parole: et apres le diable vient, et ofte de leur cœur la parole, afin qu’en croyant ils ne foyent point fauvez.

12.

Et ceux qui font en des lieux pierreux, ce font ceux qui apres avoir ouï la parole, la reçoivent avec joye: mais ils n’ont point de racine: ils croyent pour un temps, mais au temps de tentation, ils fe retirent.

13.

Et ce qui eft cheu entre les efpines, ce font ceux qui ont ouï la parole: mais eux eftant partis, font eftouffez par les follicitudes et richeffes et voluptez de cette vie, et ne rapportent point de fruit à maturité.

14.

mais ce qui eft cheu en une bonne terre, ce font ceux qui ayant ouï la parole, la retiennent en un cœur honnefte et bon, et en rapportent du fruit avec patience.

15.

Nul apres avoir allumé la chandelle, ne la couvre d’un vaiffeau, ni ne la met fous un lit: mais la met fur un chandelier, afin que ceux qui entrent voyent la lumiere.

16.

Car il n’y a point de fecret qui ne foit manifefté: ni de chofe cachée qui ne fe connoiffe, et qui ne vienne en lumiere.

17.

Regardez donc comment vous oyez: car quiconque a il lui fera donné: et quiconque n’a rien, mefmes ce qu’il penfe avoir, lui fera ofté.

18.

Alors fa mere et fes freres furvinrent vers lui, et ne pouvoyent l’aborder pour la preffe.

19.

Et il lui fut rapporté, en difant, Ta mere et tes freres font là dehors, defirans de te voir.

20.

Mais lui refpndant, leur dit, Ma mere et mes freres font ceux qui oyent la parole de Dieu, et la mettent en effet.

21.

Or il advint un jour qu’il monta en une naffelle, avec fes difciples, et leur dit, Paffons outre le lac. Et ils partirent.

22.

Or comme ils voguoyent, il s’endormit, et une tempefte de vent defcendit au lac: tellement qu’ils s’empliffoyent d’eau, et eftoyent en peril.

23.

Alors ils vinrent vers lui et l’éveillerent, difans, Maiftre, Maiftre, nous periffons. Mais lui s’eftant levé, tança le vent, et la tempefte de l’eau: lefquels cefferent, et il fe fit un calme.

24.

Alors il leur dit, Où eft voftre foi? Et craignans il s’eftonnerent, difans entr’eux, Mais qui eft celui-ci, qu’il commande mefme aux vents, et à l’eau, et ils lui obeïffent?

25.

Puis ils tirerent à la contrée des Gadareniens, qui eft vis à vis de la Galilée.

26.

Et quand il fut forti de la naffelle fur terre, un certain homme de cette ville-là lui vint à la rencontre, qui avoit les diables dés long-temps: et n’eftoit point veftu de veftemens, et ne demeuroit point en maifon, mais dans les fepulcres.

27.

Lui donc appercevant Jésus, et s’écriant, fe jetta devant lui, et dit à haute voix, Qu’y a-t’il entre moi et toi, Jésus Fils du Dieu Souverain: je te prie ne me tourmente point.

28.

Car il commandoit à l’efprit immonde qu’il fortift hors de l’homme: car il l’avoit tenu enferré dés long-tems, et icelui eftoit bien lié de chaines et gardé aux ceps: mais defrompant les liens, il eftoit emporté par le diable aux deferts.

29.

Alors Jésus l’interrogea, difant, Comment as-tu nom? et il dit Legion: car plufieurs diables eftoyent entrez en lui.

30.

Et ils le prioyent qu’il ne leur commandaft point d’aller en l’abyfme.

31.

Or il y avoit là un grand troupeau de pourceaux, paiffans en la montagne: dont ils le prioyent qu’il leur permift d’entrer en eux, et il le leur permit.

32.

Les diables donc fortans de l’homme entrerent dans les pourceaux: et le troupeau fe jetta du haut en bas au lac, et fut eftouffé.

33.

Et quand les porchers eurent veu ce qui eftoit advenu, ils s’enfuïrent, et eftans partis, le raconterent en la ville et par les champs.

34.

Alors les gens fortirent pour voir ce qui eftoit advenu, et vinrent vers Jésus, et trouverent l’homme duquel les diables eftoyent fortis, affis aux pieds de Jésus, eftant veftu, et de fens raffis et pofé: donc ils eurent peur.

35.

Et ceux auffi qui avoyent veu le tout, leur raconterent comment le demoniaque avoit efté delivré.

36.

Alors toute la multitude de la contrée circonvoifine des Gadareniens le prierent qu’il fe retiraft de devers eux: car ils eftoyent faifis de grande crainte. Lui donc eftant monté en la naffelle, s’en retourna.

37.

Et l’homme duquel les diables eftoyent fortis, le prioit qu’il fuft avec lui: mais Jésus le renvoya, difant,

38.

Retourne-t’en en ta maifon, et raconte combien grandes chofes Dieu t’a faites. Il s’en alla donc, publiant par toute la ville toutes les chofes que Jésus avoit faites.

39.

Et il advint que quand Jésus fut retourné, la multitude le receut: car tous l’attendoyent.

40.

Alors, voici, un homme vint, qui avoit nom Jaïrus, lequel eftoit le principal de la Synagogue: et fe jettant aux pieds de Jésus il le pria qu’il vinft en fa maifon.

41.

Car il avoit une fille unique d’environ douze, qui fe mouroit. Or comme il s’en alloit les troupes l’empreffoyent.

42.

Alors une femme qui avoit une perte de fang depuis douze ans, (laquelle avoit defpenfé tout fon bien en medecins, et cependant n’avoit peu eftre guerie par aucun.)

43.

S’approchant de lui par derriere, toucha le bord de fon veftement: et à l’inftant fon flux de fang s’eftancha.

44.

Alors Jésus dit, Qui eft-ce qui m’a touché? Et comme tous le nioyent, Pierre dit, et ceux qui eftoyent avec lui, Maiftre, les troupes te preffent et te foulent, et tu dis, Qui eft-ce qui m’a touché?

45.

Mais Jésus dit, Quelqu’un m’a touché: car j’ai connu qu’il eft forti de la vertu de moi.

46.

Cette femme donc voyant que cela ne lui avoit point efté caché, toute tremblante vint: et fe jettant devant lui, lui declara devant tout le peuple, pour quelle caufe elle l’avoit touché, et comme elle avoit efté guerie à l’inftant.

47.

Et il lui dit, Fille, affeure-toi, ta foi t’a guerie: va en paix.

48.

Comme il parloit encore, quelqu’un de chez le principal de la Synagogue vint, lui difant, Ta fille eft morte, ne travaille point le Maiftre.

49.

Mais Jésus l’ayant entendu, refpondit au pere de la fille, difant, Ne crain point: croi feulement, et elle fera guerie.

50.

Et quand il fut entré en la maifon, il ne laiffa entrer perfonne, finon Pierre, et Jacques, et Jean, et le pere et la mere de la fille.

51.

Or tous pleuroyent, et la plaignoyent: mais il dit, Ne pleurez point: elle n’eft pas morte, mais elle dort.

52.

Et ils fe rioyent de lui, fçachant qu’elle eftoit morte.

53.

Mais lui les ayant tous mis dehors, et ayant pris la main d’icelle, cria, difant, Fille, leve-toi.

54.

Et l’efprit d’icelle retourna, et elle fe leva à l’inftant, et il commanda qu’on lui baillaft à manger.

55.

Et le pere et la mere d’icelle furent eftonnez: mais il leur commanda qu’ils ne diffent à perfonne ce qui avoit efté fait.

56.

Prédications texte

En mission pour Jésus 15/10/2018

C’est quelque chose que je n’aime pas faire ... l’appel au don. Comme vous le savez, je parcours la France avec m... lire la suite

Entre tentation et péché 20/07/2018

Le mot "péché" est une traduction du mot grec "hamartia" ce qui signifie rater la marque. Le péché, c'est enfrein... lire la suite

Marie reine des Cieux 26/06/2018

L'expression "la reine des Cieux" apparaît deux fois dans la Bible, les deux fois dans le livre de Jérémie. Le premier... lire la suite

Billy Graham apostat 19/06/2018

Billy Graham n’est pas celui que vous connaissez. Si l’on examine les faits, ailleurs que dans ses campagnes publiq... lire la suite

Les échecs sont nos tremplins vers le succès 21/01/2018

Dans mon travail d'évangéliste, j'ai rencontré beaucoup trop de gens qui ont une vision négative d'eux-mêmes, ils sont... lire la suite

Votre nourriture a-t-elle été sacrifiée aux idoles? 21/01/2018

8. Ce que j'ouïs bien, mais je ne l'entendis point, et je dis : Mon Seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? ... lire la suite