Louis Segond 1910

Ezéchiel

Chapitre 1

La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j'étais parmi les captifs du fleuve du Kebar, les cieux s'ouvrirent, et j'eus des visions divines.

1.

Le cinquième jour du mois, c'était la cinquième année de la captivité du roi Jojakin, -

2.

la parole de l'Éternel fut adressée à Ézéchiel, fils de Buzi, le sacrificateur, dans le pays des Chaldéens, près du fleuve du Kebar; et c'est là que la main de l'Éternel fut sur lui.

3.

Je regardai, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l'airain poli, sortant du milieu du feu.

4.

Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l'aspect avait une ressemblance humaine.

5.

Chacun d'eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.

6.

Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d'un veau, ils étincelaient comme de l'airain poli.

7.

Ils avaient des mains d'homme sous les ailes à leurs quatre côtés; et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes.

8.

Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre; ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi.

9.

Quand à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d'homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d'aigle.

10.

Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut; deux de leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre, et deux couvraient leurs corps.

11.

Chacun marchait droit devant soi; ils allaient où l'esprit les poussait à aller, et ils ne se tournaient point dans leur marche.

12.

L'aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardents, c'était comme l'aspect des flambeaux, et ce feu circulait entre les animaux; il jetait une lumière éclatante, et il en sortait des éclairs.

13.

Et les animaux couraient et revenaient comme la foudre.

14.

Je regardais ces animaux; et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces.

15.

A leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d'une autre roue.

16.

En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche.

17.

Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence les quatre roues étaient remplies d'yeux tout autour.

18.

Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d'eux; et quand les animaux s'élevaient de terre, les roues s'élevaient aussi.

19.

Ils allaient où l'esprit les poussait à aller; et les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était dans les roues.

20.

Quand ils marchaient, elles marchaient; quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient; quand ils s'élevaient de terre, les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était dans les roues.

21.

Au-dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s'étendait sur leurs têtes dans le haut.

22.

Sous ce ciel, leurs ailes étaient droites l'une contre l'autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, chacun deux qui couvraient leurs corps.

23.

J'entendis le bruit de leurs ailes, quand ils marchaient, pareil au bruit de grosses eaux, ou à la voix du Tout Puissant; c'était un bruit tumultueux, comme celui d'une armée; quand ils s'arrêtaient, ils laissaient tomber leurs ailes.

24.

Et il se faisait un bruit qui partait du ciel étendu sur leurs têtes, lorsqu'ils s'arrêtaient et laissaient tomber leurs ailes.

25.

Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône; et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d'homme placé dessus en haut.

26.

Je vis encore comme de l'airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour; depuis la forme de ses reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné.

27.

Tel l'aspect de l'arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l'aspect de cette lumière éclatante, qui l'entourait: c'était une image de la gloire de l'Éternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j'entendis la voix de quelqu'un qui parlait.

28.

Version audio

Si votre navigateur ne supporte pas le HTML5, cliquez ici :

La Louis Segond 1910 est rendue disponible seulement à des fins de comparaison. Nous vous conseillons de vous référer à la Bible David Martin qui elle est basée sur le Texte Reçu.

Voir : Louis Segond tableau de comparaison.

Prédications texte

La censure 15/03/2021

Les chrétiens doivent-ils réagir face à la censure des réseaux sociaux? Le fossé entre la réalité et les médias ... lire la suite

PAS un vaccin 16/01/2021

Alors que les vaccinations contre la Covid-19 se poursuivent, y compris en France, ces nouveaux vaccins, à base d'ARN ... lire la suite

Une ignorance volontaire 29/12/2020

La vie chrétienne est vécue dans les pages des épîtres. Mais en tant que croyants, nous n'essayons pas assez de compre... lire la suite

Ouvrez vos yeux 13/12/2020

Mal Traités - COVID-19, le documentaire choc! Après “Hold-Up”, voici le nouveau documentaire qui fait scandale. Des ... lire la suite

Hold Up - Le film 16/11/2020

Hold Up - Le film documentaire (bloqué sur YouTube) Je poste cette vidéo car il s'agit d'un avertissement concern... lire la suite

Un seul Livre et un seul Nom 13/11/2020

La Bible est douloureusement honnête. Elle montre que Jacob, le père de son "peuple élu", est un escroc. Elle décrit M... lire la suite