/Audio_1669/40_013 40. Matthieu Chap 13 - Genève 1669 - Dieu-en-ligne.com

Genève 1669

Matthieu

Prédications texte

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q...

Halloween approche 21/10/2016

Les chrétiens doivent réfléchir à Halloween et décider comment ils vont réagir à cette fête en tant qu’individus et en...

L'islam modéré est un mythe... 19/06/2016

Traduction de vidéo YouTube: Muslims are NOT Moderate. Western Muslims Admit the Truth. (Les musulmans ...

Que ta foi ne défaille point! 07/02/2016

17. La foi donc est de l'ouïe; et l'ouïe par la parole de Dieu. Romains 10:17 5. Confie-toi de tout ton cœur en l...

Où sont les évangélistes? 15/01/2016

Publié par EBTM dans "Le mot du pasteur." L’annonce de la Bonne Nouvelle concerne tous ceux qui rachetés par le S...

Dieu en premier 06/12/2015

3. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face. Exode 20:3. Les gens peuvent parfois oublier leurs priorités d...

Chapitre 13

Ce mefme jour Jefus eftant parti de la maifon, s'affit aupres de la mer.

1.

Et de grandes troupes s'affemblerent vers lui, tellement qu'il monta en une naffelle, & s'affit, & toute la multitude fe tenoit fur le rivage.

2.

Alors il leur dit plufieurs chofes par fimilitudes, difant, Voici, un femeur eft forti pour femer.

3.

Et comme il femoit, une partie de la femence cheut aupres du chemin, & les oifeaux vinrent, & la mangerent toute.

4.

Et l'autre partie cheut en des lieux pierreux, où elle n'avoit gueres de terre: & auffi-toft elle fe leva, parce qu'elle n'entroit pas profondement en terre.

5.

Et le Soleil eftant levé, elle fut havie: & parce qu'elle n'avoit point de racine, elle fe fecha.

6.

Et l'autre partie cheut entre les efpines: & les efpines monterent, & l'eftoufferent.

7.

Et l'autre partie cheut en bonne terre, & rendit du fruit: un grain cent, l'autre foixante, & l'autre trente.

8.

Qui a des oreilles pour ouïr, qu'il oye.

9.

Alors les difciples s'approchans, lui dirent, Pourquoi parles-tu à eux par fimilitudes?

10.

Il refpondit, & leur dit, Parce qu'il vous eft donné de connoift les fecrets du royaume des cieux, mais il ne leur eft point donné.

11.

Car à celui qui a, il lui fera donné, & il en aura tant plus: mais à celui qui n'a rien, mefme ce qu'il a lui fera ofté.

12.

Pour cette caufe je parle à eux par fimilitudes, parce qu'en voyant, ils ne voyent point: & en oyant, ils n'oyent & n'entendent point.

13.

Ainfi eft accomplie en eux la prophetie d'Efaïe, laquelle dit, En oyant vous orrez, & n'entendrez point: & en voyant vous verrez, & n'appercevrez point.

14.

Car le coeur de ce peuple eft engraiffé, & ils ont ouï dur de leurs oreilles, & ont cligné de leurs yeux: afin qu'ils n'apperçoivent des yeux, & n'oyent des oreilles, & n'entendent du coeur, & ne fe convertiffent, & que je ne les gueriffe.

15.

Or vos yeux [font] bien-heureux, car ils apperçoivent: & vos oreilles, car elles oyent.

16.

Car en verité je vous dis, que plufieurs Prophetes & [plufieurs] juftes ont defiré de voir les chofes que vous voyez, & ne les ont pas veuës, & d'ouïr les chofes que vous oyez, & ne les ont pas ouïes.

17.

Vous donc oyez la fimilitude du femeur.

18.

Toute perfonne à qui il advient d'ouïr la Parole du royaume, & qui ne l'entend point, le malin vient, & ravit ce qui eft femé au coeur: c'eft celui qui a receu la femence aupres du chemin.

19.

Et celui qui a receu la femence en des lieux pierreux, c'eft celui qui oit la Parole, & incontinent la reçoit avec joye:

20.

Mais il n'a point de racine en foi-mefme, pourtant n'eft-il qu'à temps: tellement qu'oppreffion ou perfecution advenant pour la Parole, il eft incontinent fcandalizé.

21.

Et celui qui a receu la femence entre les efpines, c'eft celui qui oit la Parole de Dieu: mais le fouci de ce monde, & la fallace des richeffes eftouffent la Parole, & elle devient infructueuse.

22.

Mais celui qui a receu la femence en bonne terre, c'eft celui qui oit la Parole, & qui l'entend: affavoir celui qui porte & produit du fruit, l'un cent, l'autre foixante, & l'autre trente.

23.

Il leur propofa une autre fimilitude, difant, Le royaume des cieux reffemble à un homme qui a femé de la bonne femence en fon champ.

24.

Mais pendant que les hommes dormoyent, fon ennemi eft venu, qui a semé de l'ivroye parmi le blé, puis s'en eft allé.

25.

Et apres que la femence fut venuë en herbe, & eut produit du fruit, alors auffi apparut l'ivroye.

26.

Alors les ferviteurs du pere de famille eftans venus vers lui, lui dirent, Seigneur, n'as-tu pas femé de la bonne femence en ton champ? d'où vient donc qu'il y a de l'ivroye?

27.

Mais il leur dit, C'eft l'ennemi qui a fait cela. Et les ferviteurs lui dirent, Veux-tu donc que nous y allions, & cueillions l'ivroye?

28.

Et il leur dit, Non: de peur qu'il advienne qu'en cueillant l'ivroye, vous arrachiez le bled quand & quand.

29.

Laiffez les croiftre tous deux enfemble, jufques à la moiffon: & en la saifon de la moiffon, je dirai aux moiffonneurs, Cueillez premierement l'ivroye, & la liez en des faiffeaux pour la brufler: mais affemblez le bled en mon grenier.

30.

Il leur propofa une autre fimilitude, difant, Le royaume des cieux eft semblable au grain de femence de mouftarde, que quelqu'un a pris & femé en fon champ:

31.

Qui eft bien la plus petite de toutes les femences: mais quand il eft creu, il eft plus grand que les autres herbes, & devient arbre: tellement que les oifeaux du ciel y viennent, & font leurs nids en fes branches.

32.

Il leur dit une autre fimilitude, Le royaume des cieux eft femblable au levain qu'une femme prend, & met parmi trois mefures de farine, jufques à ce qu'elle foit toute levée.

33.

Jefus dit toutes ces chofes aux troupes en fimilitudes: & ne parloit point à eux fans fimilitude:

34.

Afin que fuft accompli ce dont il avoit efté parlé par le Prophete, difant, J'ouvrirai ma bouche en fimilitudes: Je dégorgerai les chofes qui ont été cachées dés la fondation du monde.

35.

Alors Jefus ayant laiffé les troupes, vint à la maifon, & fes difciples vinrent à lui, difans, Declare-nous la fimilitude de l'ivroye du champ.

36.

Lequel refpondant leur dit, Celui qui feme la bonne femence, c'eft le Fils de l'homme.

37.

Et le champ, c'eft le monde. La bonne femence, ce font les enfans du royaume. L'ivroye, ce font les enfans du malin.

38.

Et l'ennemi qui l'a femée, c'eft le diable. La moiffon, c'eft la fin du monde. Et les moiffonneurs font les Anges.

39.

Tout ainfi donc qu'on cueille l'ivroye, & qu'on la brufle au feu, il en fera ainfi en la fin de ce monde.

40.

Le Fils de l'homme envoyera fes Anges, qui cueilliront de fon royaume tous les fcandales, & ceux qui font iniquité.

41.

Et les jetteront en la fournaife de feu: là il y aura pleur & grincement de dents.

42.

Alors reluiront les juftes comme le foleil au royaume de leur Pere. Qui a des oreilles pour ouïr, qu'il oye.

43.

Derechef, le royaume des cieux eft femblable à un trefor caché en un champ, que quelqu'un ayant trouvé, l'a caché: Puis de joye qu'il en a, il s'en va, & vend tout ce qu'il a, & achette ce champ-là.

44.

Derechef, le royaume des cieux eft femblable à un marchand qui cherche de bonnes perles:

45.

Lequel ayant trouvé quelque perle de grand prix, s'en eft allé, & a vendu tout ce qu'il avoit, & l'a achetée.

46.

Derechef, le royaume des cieux eft femblable à un filet jetté en la mer, & amaffant de toute forte de chofes:

47.

Lequel eftant plein, les pefcheurs le tirent en haut fur le rivage, & eftans affis, mettent le bon à part en leurs vaiffeaux, & jettent hors ce qui ne vaut rien.

48.

Il en fera ainfi en la fin du monde: les Anges viendront & fepareront les mauvais du milieu des juftes.

49.

Et les jetteront en la fournaife de feu: là il y aura pleur & grincement de dents.

50.

Jefus leur dit, Avez-vous entendu toutes ces chofes? ils lui [refpon]dirent, Oui, Seigneur.

51.

Et il leur dit, Partant tout Scribe qui eft [bien] appris quant au royaume des cieux, eft femblable à un pere de famille qui tire de fon trefor des chofes nouvelles & anciennes.

52.

Et il avint que quand Jefus eût achevé ces fimilitudes, il fe retira de cette contrée-là.

53.

Et eftant venu en fon païs, il les enfeignoit en leur fynagogue: tellement qu'ils eftoyent eftonnez, & difoyent, D'où vient à celui-ci cette fapience, & ces vertus?

54.

Celui-ci n'eft-il pas le fils du charpentier? fa mere n'eft-elle pas appellée Marie? & fes freres, Jaques, & Jofes, & Simon, & Jude?

55.

Et fes foeurs ne font-elles pas toutes parmi nous? D'où viennent donc à celui-ci toutes ces chofes?

56.

Tellement qu'ils eftoyent fcandalizez en lui. Et Jefus leur dit, Un Prophete n'eft fans honneur, finon en fon païs, & en fa maifon.

57.

Et il ne fit là gueres de vertus, à caufe de leur incredulité.

58.