/Audio_1669/40_022 40. Matthieu Chap 22 - Genève 1669 - Dieu-en-ligne.com

Genève 1669

Matthieu

Prédications texte

Vous me chercherez, et vous me trouverez 11/12/2016

Les récits dans la Bible de jugements divins, ainsi que la réalité de l’enfer, sont des éléments du message chrétien q...

Halloween approche 21/10/2016

Les chrétiens doivent réfléchir à Halloween et décider comment ils vont réagir à cette fête en tant qu’individus et en...

L'islam modéré est un mythe... 19/06/2016

Traduction de vidéo YouTube: Muslims are NOT Moderate. Western Muslims Admit the Truth. (Les musulmans ...

Que ta foi ne défaille point! 07/02/2016

17. La foi donc est de l'ouïe; et l'ouïe par la parole de Dieu. Romains 10:17 5. Confie-toi de tout ton cœur en l...

Où sont les évangélistes? 15/01/2016

Publié par EBTM dans "Le mot du pasteur." L’annonce de la Bonne Nouvelle concerne tous ceux qui rachetés par le S...

Dieu en premier 06/12/2015

3. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face. Exode 20:3. Les gens peuvent parfois oublier leurs priorités d...

Chapitre 22

Alors Jefus prenant la parole, leur parla derechef en fimilitude, difant,

1.

Le royaume des cieux eft femblable à un roi qui fit les nopces de fon fils:

2.

Et envoya fes ferviteurs, pour appeller ceux qui avoyent efté conviez aux nopces: mais ils n'y voulurent point venir.

3.

Derechef il envoya d'autres ferviteurs, difant, Dites aux conviez, Voici, j'ai apprefté mon difner, mes taureaux & mes beftes engraiffées font tuées, & tout eft preft: venez aux nopces.

4.

Mais eux n'en tenans conte, s'en allerent, l'un à fa métairie, & l'autre à fon trafic.

5.

Et les autres prirent fes ferviteurs, & les outragerent, & les tuërent.

6.

Quand le roi l'entendit, il fe mit en colere: & ayant envoyé fes gens de guerre, il fit perir ces meurtriers-là, & brufla leur ville.

7.

Alors il dit à fes ferviteurs, Or bien, les nopces font appreftées, mais ceux qui eftoyent conviez n'en eftoyent pas dignes.

8.

Allez donc aux quarrefours des chemins, & autant que vous en trouverez, conviez-les aux nopces.

9.

Alors fes ferviteurs fortirent vers les chemins, & affemblerent autant qu'ils en trouverent, tant mauvais que bons: tellement que le lieu des nopces fut rempli de gens qui eftoyent à table.

10.

Et le roi y eftant entré, pour voir ceux qui eftoyent à table, vid là un homme qui n'eftoit pas veftu d'une robbe de nopces.

11.

Et il lui dit, Compagnon, comment es-tu entré ici fans avoir une robbe de nopces? Et il eut la bouche clofe.

12.

Alors le roi dit aux ferviteurs, Liez-le pieds & mains, & le jettez és tenebres de dehors: là il y aura pleur & grincement de dents.

13.

Car il y a beaucoup d'appellez, mais peu d'éleus.

14.

Alors les Pharifiens s'eftans retirez, prirent confeil comment ils l'enlaceroyent en paroles.

15.

Et lui envoyerent leurs difciples avec des Herodiens, difans, Maiftre, nous fçavons que tu es veritable, & que tu enfeignes la voye de Dieu en verité, & que tu ne te foucies de perfonne: car tu ne regardes point à l'apparence des hommes.

16.

Di-nous donc ce qui te femble? Eft-il permis de payer tribut à Cefar, ou non?

17.

Et Jefus connoiffant leur malice, dit, Hypocrites, pourquoi me tentez-vous?

18.

Montrez-moi la monnoye du tribut. Et ils lui prefenterent un denier.

19.

Et il leur dit, De qui eft cette image, & cette infcription?

20.

Ils lui dirent, De Cefar. Alors il leur dit, Rendez donc à Cefar les chofes qui font à Cefar, & à Dieu celles qui font à Dieu.

21.

Oyans cela ils s'eftonnerent, & le laiffant s'en allerent.

22.

Ce jour-là les Sadduciens (qui difent qu'il n'y a point de refurrection) vinrent à luy, & l'interrogerent:

23.

Difans, Maiftre, Moyfe a dit, Si quelqu'un vient à mourir fans avoir des enfans, fon frere prendra la femme d'icelui, & fufcitera lignée à fon frere.

24.

Or il y avoit parmi nous fept freres, dont le premier apres qu'il fut marié mourut, & n'ayant point eu lignée, laiffa fa femme à fon frere.

25.

Semblablement auffi le fecond, puis le troifiéme, jufques au feptiéme.

26.

Or apres eux tous, la femme mourut auffi.

27.

En la refurrection donc, duquel des fept fera-t'elle femme? car tous l'ont euë.

28.

Mais Jefus refpondant leur dit, Vous errez, ne fçachans point les Efcritures, ni la vertu de Dieu.

29.

Car en la refurrection, on ne prend ni on ne donne des femmes en mariage: mais on eft comme les Anges de Dieu au ciel.

30.

Et quant à la refurrection des morts, n'avez-vous point leu ce dont Dieu vous a parlé, difant,

31.

Je fuis le Dieu d'Abraham, & le Dieu d'Ifaac, & le Dieu de Jacob? Dieu n'eft pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivans.

32.

Et les troupes oyans cela, s'estonnoyent de fa doctrine.

33.

Or quand les Pharifiens entendirent qu'il avoit fermé la bouche aux Sadduciens, ils s'affemblerent d'un accord.

34.

Et l'un d'entr'eux, docteur de la Loi, l'interrogea en le tentant, & difant,

35.

Maiftre, lequel eft le grand commandement de la Loi?

36.

Jefus lui dit, Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, & de toute ton ame, & de toute ta penfée.

37.

Celui-ci eft le premier & le grand commandement.

38.

Et le fecond femblable à icelui eft, Tu aimeras ton prochain comme toi-mefme.

39.

De ces deux commandemens dependent toute la Loi & les Prophetes.

40.

Et les Pharifiens eftans affemblez, Jefus les interrogea,

41.

Difant, Que vous femble-t'il du Chrift? de qui eft-il Fils? Ils lui [refpon]dirent, de David.

42.

Et il leur dit, Comment donc David l'appelle-t'il en Efprit, Seigneur? difant,

43.

Le Seigneur a dit à mon Seigneur, Sieds-toi à ma dextre, jufques à ce que j'aye mis tes ennemis pour le marchepied de tes pieds.

44.

Si donc David l'appelle Seigneur, comment eft-il fon Fils?

45.

Et nul ne lui pouvoit refpondre un [feul] mot: & perfonne ne l'ofa plus interroger depuis ce jour-là.

46.